Εn français

En exclusivité : Le métropolite Sava demande au patriarche œcuménique d’organiser une rencontre des primats orthodoxes

ORTHODOXIA.INFO | Andreas Loudaros Le primat de l’Église de Pologne, Mgr Sava, qui il y a quelques jours a signé avec le patriarche d’Alexandrie une déclaration commune demandant que la question ecclésiastique ukrainienne soit abordée avec sang-froid, ne prend pas position, dans sa lettre, sur le thème de l’autocéphalie, indiquant seulement qu’une rencontre des primats s’avère nécessaire afin qu’ils discutent de la situation ecclésiastique élargie dans la région.

Il y a quelques jours, une lettre semblable a été envoyée au patriarche Bartholomée par le patriarche des Serbes, Irénée qui, en se référant aux problèmes qui peuvent surgir dans les rangs orthodoxes à cause du problème ukrainien, demande au Phanar d’instaurer un dialogue avec Moscou afin qu’une solution soit trouvée.

On ignore encore ce que fera le patriarche d’Alexandrie, qui a annoncé, en Ukraine -où il se trouvait la semaine dernière- son intention d’écrire à tous les autres patriarches que l’Eglise d’Ukraine devait conserver son statut canonique. Point n’est besoin que nous y ajoutions ce dont cette Eglise orthodoxe du Christ jouit déjà.

Le lendemain de son annonce, le patriarche Théodore a ajouté « ce que j’ai vu et entendu ces jours-ci, je le transmettrai à mon vénérable et aimé frère, le très saint patriarche œcuménique Bartholomée ainsi qu’à tous les primats de l’Orient ».

De son côté, le patriarche de Moscou, Cyrille, dans une lettre adressée aux primats des Patriarcats et Églises orthodoxes autocéphales, a clairement indiqué qu’il considère l’Ukraine comme son territoire canonique et que la présence d’exarques du patriarcat œcuménique sur ce territoire comme une intrusion dans cette juridiction.

Le patriarche Cyrille, qui semble bien décidé à ne pas faire marche arrière, informe les autres primats que des études ont déjà été menées par des spécialistes en droit canon, qui affirment que l’Ukraine faisait d’ores et déjà partie de la juridiction du patriarcat de Moscou.

Pour cette raison, le patriarche demande aux primats de soutenir sa proposition de réunir une conférence internationale afin que les deux parties y présentent leurs arguments.

Le principal argument de Moscou est fondé sur le fait qu’il n’existe aucun document sur le caractère provisoire de l’attribution de Kiev à Moscou.

Jusqu’à présent, le Phanar n’a pas pris position sur la question. Le synode du patriarcat œcuménique se réunira en session ordinaire du 9 au 11 octobre.

Traduction française: Orthodoxie.com

Σχετικές Δημοσιεύσεις

Le patriarche Bartholomée évoque des « articles bien payés » et une « propagande odieuse » par les Russes à l’encontre du Patriarcat oecuménique

ORTHODOXIE.COM

« Le Patriarcat œcuménique lutte pour préserver l’orthodoxie des dangers du nationalisme, de l’introversion et du fondamentalisme » déclare le patriarche Bartholomée

ORTHODOXIE.COM

Le Patriarcat de Constantinople a réintégré le patriarche schismatique Philarète de Kiev et l’archevêque schismatique Macaire

ORTHODOXIE.COM

À propos de l’Ukraine

Le schisme est une solution facile pour ceux qui n’ont aucun argument

ORTHODOXIE.COM

En exclusivité : extraits de la discussion entre le patriarche de Constantinople et le patriarche de Moscou

ORTHODOXIE.COM